Same but different: une exposition pour un rapprochement entre « eux » et « nous »

Cette galerie contient 17 photos.

Voilà, l’exposition « Same but Different » à l’Espace de la Grenette, à Nyon, s’est terminée samedi après-midi 10 décembre 2016 à 17h30! Mais, ces œuvres ne vont pas disparaître dans des cartons, au fond d’une cave poussiéreuse. En effet, le succès a été tel que son auteur, Anne Kearney, pense sérieusement à faire tourner cette exposition. 

Souvenirs du repas mensuel avec des requérants d’asile

Jeudi 17 novembre 2016, a eu lieu le repas mensuel avec des requérants d’asile des abris PC de Crans, Nyon et Coppet. Celui-ci est organisé par le GAC et gracieusement offert par une des membres de l’association, Mme Sharin Khondker, propriétaire du restaurant Falaque Take away & Catering, à Nyon.

Chacun de ces repas mensuels est une occasion pour ces jeunes hommes et les volontaires de la région de se retrouver autour de délicieux plats bengladais traditionnels. Nous avons ainsi passé une soirée chaleureuse qui nous a permis de nous détendre un peu. Ce soir-là, quelques-uns ont aussi inauguré leurs nouveaux vélos. Un jeune scout les a, en effet, récupéré auprès de ses camarades et remis en état.

Requérants d’asile – «Same but Different!» – Exposition photographique

Requérants d'asile - portraits - «Same but Different!»

«Same but Different!»  
Une exposition de portraits photographiques de requérants d’asile.
© 2016 Anne Kearney (photos) et Pascale Henriod (conception graphique)

En octobre 2015, 50 requérants d’asile sont arrivés dans le village de Crans. Touchée par leur détresse, je me suis engagée, avec d’autres habitants, pour améliorer leur quotidien. Alors que je m’apprêtais à vivre un choc culturel à leur contact, c’est un véritable choc émotionnel qui m’a ébranlée ! S’est alors imposée l’idée de mettre un visage sur cette réalité humaine trop souvent entourée de préjugés… Derrière le mot « réfugié », il y a des histoires, des drames personnels et collectifs… Au cours de cette année, j’ai fait le portrait et interviewé quatorze jeunes hommes. Ils m’ont raconté leur parcours, confié leurs peines et leurs joies. Ces échanges m’ont ouvert les yeux sur notre humanité partagée : « Same but different ». — Anne Kearney, octobre 2016.

Continuer la lecture