A propos du GAC

Historique du GAC

Statuts du GAC

Le Groupe d’Accueil de Crans (GAC) est une association sans but lucratif qui vise à  améliorer les conditions de vie des migrants hébergés dans l’abri PC du village, en accord avec l’Etablissement vaudois d’accueil des migrants (EVAM) et les autorités communales. Elle suit les principes et règles définis dans la Chartes du Bénévolat établi par l’EVAM. >>> pour en savoir plus.

Motivations des fondateurs

Le GAC a été créé en octobre 2015, quelques semaines après que M. Philippe Leuba,  Conseiller d’Etat vaudois au Département de l’économie et des sports, ait annoncé que le Canton avait décidé de réquisitionner l’abri PC de Crans pour héberger une cinquantaine de jeunes réfugiés célibataires issus d’une dizaine de pays différents (Irak, Syrie, Turquie, Afghanistan, Sri Lanka, Nigeria, Gambie, Mali, etc.).  Face à l’anxiété exprimée par une partie de nos concitoyens, il est apparu que la meilleure manière d’atténuer ces craintes était de contribuer au bon déroulement du séjour de ces requérants d’asile parmis nous.  Lancé à l’initiative de Messieurs Cretegny, Middleton et Arbex, le groupe a été rapidement rejoint par près de 60 personnes vivant dans le village et les environs, puis a constamment grandi pour atteindre 120 membres à ce jour (juin 2016).

Tout d’abord groupe informel de bénévoles, nous avons décidé de nous constituer en association en janvier 2016 afin de pouvoir bénéficier de certaines infrastructures du village au même titre que les autres sociétés locales.

Depuis sa création, le GAC a proposé divers types d’activités socio-culturelles et sportives ayant permis d’améliorer un peu le quotidien des requérants et de favoriser les relations entre eux et des habitants du village. Par exemple:

  • Des cours de français (jusqu’à ce qu’ils soient inscrits dans les cours organisés par l’EVAM à Lausanne)
  • Des cours d’anglais pour les requérants francophones (qui pourraient leur être utile s’ils sont renvoyés dans des pays comme l’Italie, la Grèce, l’Autriche ou l’Allemagne, dont ils ne parlent pas les langues).
  • Des cafés-contacts (invitation à aller boire un café avec un(e) bénévole pour faire connaissance).
  • Participation aux entraînement de football et de basketball en intérieur des clubs locaux le mercredi soir.
  • Echanges culinaires, au cours duquel des migrants découvrent la cuisine suisse et font découvrir des plats de chez eux à leurs hôtes.
  • Repas offerts aux migrants et à la population locale par le restaurant Falaque une fois par mois.
  • Etc.

De nouvelles idées sont sans cesse testées avec enthousiasme pour apprendre à connaître ces jeunes hommes et les aider à supporter l’attente d’une réponse des autorités suisses concernant leur demande d’asile, qui peut durer des mois. Nous avons notamment dans l’idée de les aider à constituer leur CV, à trouver des petits stages chez des particuliers, devant leur permettre de développer leurs compétences ou d’en acquérir d’autres, tout en continuant leur intégration sociale. D’autre part, nous encourageons nos membres  à participer au programme de l’EVAM « Héberger un migrant chez soi », afin qu’ils puissent passer leur relativement longue attente dans un environnement plus sain que celui des abris PC sous-terrains.

Structure du GAC

Le comité

Le GAC est constitué d’un comité de 7 personnes qui s’occupent de chapeauter plusieurs types d’activités:

  • Président du comité et porte-parole de l’association: Jean-Daniel Aubry
  • Vice-présidente: Antoinette Vermiliye
  • Trésorière: Pascale Henriod
  • Responsables des ambassadrices auprès de l’abri: Tania Gobet et Anne Kearney
  • Activités sportives et relations avec les sociétés sportives locales: Isabelle Filisdorf
  • Communication avec les membres et site Web: Ariane Beldi

 

Les commentaires sont fermés